remise 10% sur le rack de rangement
Grâce aux cookie nous pouvons mesurer l'audience de notre site. Ces données nous permettent d'améliorer votre expérience et vous proposer du contenu adapté à ce que vous recherchez. L'utilisation de notre site signifie que vous acceptez notre politique des cookies. 

Les apports de la réalité augmentée dans les entrepôts logistiques

354 Vues
 

Avec un poids estimé à 18,8 milliards de dollars en 2020, la réalité augmentée devient incontournable pour de nombreux secteurs. Dans le domaine de la logistique, son potentiel est énorme pour accroître l’efficacité des processus, gagner en productivité, réduire les erreurs et améliorer la sécurité des personnes, des marchandises et des installations.

Un agencement et un fonctionnement optimisés de l’entrepôt

La réalité augmentée désigne les solutions de virtualisation. Des objets intelligents (lunettes, montres, scanners bracelets…) ou un terminal mobile permettent de visualiser un environnement réel, sur lequel viennent se superposer des informations ou des éléments virtuels qui s’adaptent de manière dynamique. Dans un entrepôt, ces données peuvent être des infographies, des images fixes ou animées en 3D ou en 2D, des chiffres concernant les niveaux de stock, etc. Les avantages de cette technologie sont nombreux pour toute entreprise qui souhaite optimiser son entrepôt, à commencer par l’agencement de l’espace et l’organisation des opérations. En effet, sur un prototype virtuel, ses concepteurs peuvent :

  • analyser ou simuler les flux de personnes, de matériel ou de marchandises 
  • identifier et supprimer en amont les éventuels goulots d’étranglement 
  • calculer les meilleurs itinéraires déterminer le meilleur emplacement pour chaque référence, ou le type de rack le plus adapté pour son entreposage
  • optimiser chaque mètre carré, chaque déplacement, chaque processus 
  • mettre en place des postes de travail ergonomiques…

Une préparation de commande plus précise, rapide et sécurisée

Pour le picking, les informations nécessaires s’affichent directement dans le champ de vision de l’opérateur (désignation et quantité des produits, localisation dans les rayons…). Alternativement, la synthèse vocale intégrée aux périphériques transmet les consignes dans les écouteurs de ce dernier, libérant ses mains et son esprit. Comme s’il suivait un GPS, le préparateur de commandes n’a plus qu’à se laisser guider à travers les allées jusqu’aux rayonnages, à récupérer les articles indiqués et à les rapporter. Grâce à l’assistance de la réalité augmentée, ses gestes sont plus rapides et plus sûrs et les opérations sont plus fluides. Les dispositifs augmentés :

  • améliorent la précision
  • augmentent la productivité des équipes
  • réduisent les erreurs de manutention susceptibles de provoquer des blessures, des chutes de marchandises, des confusions dans les commandes… autant de sources de surcoûts.

Un contrôle qualité et de conformité plus fiable

Dans certains grands entrepôts, les lunettes sont même équipées d’une caméra qui scanne les numéros de série des produits. Couplées à des puces RFID, elles facilitent et accélèrent l’identification des articles et leur enregistrement en temps réel. D’autres modèles sont munis d’un accéléromètre qui détecte les mouvements de la tête pour valider une consigne ou lancer un processus. Lors du contrôle, cette fonctionnalité permet à l’opérateur de confirmer instantanément et simplement la conformité d’un article et de vérifier l’assemblage correct des produits avant le packing.

Des envois mieux gérés pour une satisfaction accrue des clients

À l’étape du chargement en vue des expéditions aussi, la réalité augmentée est synonyme de gain de temps à chaque étape, notamment pour :

  • l’identification des colis 
  • la sélection de leur destinataire 
  • le calcul de l’espace nécessaire pour un colis 
  • l’optimisation du rangement des cartons ou des palettes à l’arrière d’un camion ou dans les wagons afin de minimiser l’espace perdu et éviter les pertes ou détériorations des produits 
  • la comparaison du nombre d’articles et de palettes chargées par rapport à la liste initiale.

Grâce à sa capacité à améliorer la logistique d’un entrepôt, la technologie a des retombées positives sur la relation client et la satisfaction client. Non seulement les délais de livraison sont réduits, avec un taux d’erreur proche de zéro, mais ils ont une meilleure visibilité de l’avancée de leurs commandes, étape par étape.

 
Navigation

Derniers articles

Comment stocker des pneus ?
Comment stocker des pneus ?
254 vues

Lorsqu'on travaille dans le domaine automobile, la gestion et le stockage des pneus sont d’une importance capitale.

Lire la suite
Patientez pendant l'ajout des produits au panier
produits restants