remise 10% sur le rack de rangement
Grâce aux cookie nous pouvons mesurer l'audience de notre site. Ces données nous permettent d'améliorer votre expérience et vous proposer du contenu adapté à ce que vous recherchez. L'utilisation de notre site signifie que vous acceptez notre politique des cookies. 

Ordonnancement et Optimisation du stockage en entrepôt

460 Vues
 

Le b.a.-ba de l’ordonnancement et de l’optimisation du stockage en entrepôt. L’optimisation de votre système d’entreposage en fonction l’espace disponible et de votre activité reposent sur la mise en œuvre des méthodes d’organisation des entrepôts. Combinées avec des solutions d’automatisation, elles permettent de gérer au mieux les flux de marchandises et de personnes. Les gains sont multiples : performance, productivité, économies, sécurité.

Les principales techniques de stockage

Il existe différentes méthodes pour bien organiser son stockage, en fonction de ses activités et de ses impératifs.

La méthode ABC ou loi de Pareto

En logistique, la loi de Pareto est la base de la méthode ABC, qui consiste à ranger les articles dans l’entrepôt selon leur taux de rotation sur une période donnée. Le principe est simple : 80 % de la valeur totale du stock est constituée de 20 % des produits. Pour chaque famille de produits, il faut donc calculer le taux de rotation en divisant le volume de sorties par le stock physique. Le résultat permet de les classer dans l’une des catégories A, B, et C suivantes :
• La catégorie A regroupe les 20 % des références qui concentrent 80 % des rotations. Ces produits doivent être à proximité de l’espace de préparation de commandes. • La catégorie B correspond à 30 % des références représentant 15 % des rotations. Ces produits se retrouvent à l’arrière de la catégorie A, possiblement sur les rayons inférieurs pour rester faciles à enlever. • La catégorie C rassemble 5 % des rotations seulement pour 50 % des références. Ces produits peu demandés se placent au fond de l’entrepôt sur les rayonnages élevés.

Les méthodes comptables LIFO et FIFO

La gestion de stocks selon l’approche comptable a conduit à la création de deux autres systèmes de stockage. La méthode LIFO est l’acronyme de « Last In First Out », qui se traduit par « Dernier entré, premier sorti ». Les derniers articles entreposés sont ceux qui sortent en priorité. Ils doivent donc être proches de la zone de colisage. La méthode FIFO signifie « Premier entré, premier sorti » (First In First Out). Les produits les plus anciens entrés en stock sont situés en avant de l’espace de colisage pour sortir plus rapidement.

Les solutions de stockage les plus courantes

Selon la méthode privilégiée, ainsi que de la nature des marchandises à entreposer, vous devrez choisir parmi les 5 types de stockage les plus courants.

Les rayonnages pour les produits à forte rotation

Les entrepôts qui appliquent la méthode FIFO pour les articles produits à forte rotation positionnent les produits à rotation élevée près des préparateurs de commandes, à hauteur d’homme, tandis que les produits à faible rotation sont stockés au fond des allées. Sur les étagères, les marchandises les plus lourdes sont placées en bas. Les équipements de rangement suivants sont recommandés :
• Des étagères horizontales ou inclinées dans les entrepôts de petites ou moyennes dimensions. • Des rayonnages mixtes dans les plus grands entrepôts afin de stocker des palettes en hauteur, et des articles en picking à hauteur de préhension, afin d’exploiter l’espace au mieux. • Des bacs à becs pour faciliter le picking des petits produits et des caisses à ouverture horizontale ou rabattable pour des objets plus volumineux.

Les mezzanines à poteaux

L’entrepôt fonctionne de la même manière que précédemment, mais il dispose deux étages indépendants qui peuvent accueillir des zones de stockage et même des bureaux. L’espace au sol est ainsi maximisé, tout comme l’espace pour le stockage. Il faut par conséquent prévoir :
• des matériaux de construction robustes et durables pour la mezzanine ; • des barrières de sécurité autour des poteaux et sur les accès aux étages ; • les éléments de marquage et de signalisation (rubans, panneaux) ; • des engins de manutention pouvant accéder à l’étage (transpalettes, chariots de picking).

Les palettes en allées traditionnelles

La plupart des entrepôts BtoB utilisent généralement le stockage en palettes. Le choix des rayonnages dépend ainsi de plusieurs facteurs : les dimensions, les charges, le sens de prise des palettes. Les racks requièrent en outre des protections en barrières. Enfin, une bonne signalétique et des miroirs maximisent la visibilité, pour une circulation sécurisée.

Le stockage en grande hauteur (allées étroites)

Au-delà de 7 mètres de hauteur dans les entrepôts logistiques à forte capacité, des engins tridirectionnels sont indispensables pour réduire les manœuvres afin d’optimiser la largeur des allées. Des rails de guidage au sol et un longeron en niveau bas sont également obligatoires. Des accessoires complémentaires doivent être prévus :
• Les filets de protection ; • Les satellites en échelles de rives et protections ; • Les butées de palettes ; • Les protections de montants pour les allées ; • Un support de sprinklage ; • Les panneaux de signalisation et de plaques de charge.

Les palettes à rehausses en intérieur ou extérieur

Plus flexible, cette méthode de stockage est idéale pour les produits non-palettisables (planches, tuyaux, moquettes…) ou à forte saisonnalité.

 
Navigation

Derniers articles

Comment stocker des pneus ?
Comment stocker des pneus ?
253 vues

Lorsqu'on travaille dans le domaine automobile, la gestion et le stockage des pneus sont d’une importance capitale.

Lire la suite
Patientez pendant l'ajout des produits au panier
produits restants